Qu'est ce qu'une hémorroïde ?

avril 19, 2022

La maladie hémorroïdaire aussi appelée les hémorroïdes, impacte près d’une personne sur deux de plus de 50 ans en France. Même si elle n’entraîne pas de graves complications, elles provoquent cependant des douleurs et des saignements douloureux. Pour tout comprendre des hémorroïdes, découvrez, qu'est ce qu'une hémorroïde ?

L'hémorroïde : définition et prévention

L'hémorroïde est une inflammation et une dilatation excessive des veines hémorroïdaires qui peuvent causer des douleurs inqualifiables. On retrouve 2 types d’hémorroïdes, internes et externes. Divers moyens sont mis en place afin de la prévenir et de la traiter.

A découvrir également : L'huile de coco : un bon allié pour lutter contre les hémorroïdes ?

Surveillez votre alimentation

Afin d’éviter les hémorroïdes, pensez à augmenter la quantité de fibres dans votre repas. Ainsi, privilégiez les fruits, les céréales et les légumes. Il est préférable de les intégrer graduellement dans votre alimentation. Leur rôle consiste à ramollir les selles. Ce qui facilite leur expulsion en douceur. Aussi, prenez l'habitude de manger en matinée. Buvez suffisamment d'eau et autres boissons saines pendant la journée. Ceci afin de libérer les voies du tube digestif.

Pratiquez une activité sportive

Par ailleurs, privilégiez l'exercice physique régulier. À cet effet, pratiquez de la marche à une bonne allure tous les jours pendant une vingtaine de minutes. Cela permet de stimuler le transit intestinal. Évitez de rester assis pendant de longues heures et adoptez la position debout durant chaque 1 ou 2 minutes.

Lire également : Comment calmer les démangeaisons des hémorroïdes ?

Prenez soin de votre hygiène intime

Toutefois, quelques conseils sont utiles afin d'atténuer la douleur. Dans ce sens, gardez votre région anale propre. Aussi, prenez un bain quotidiennement sans faire usage du savon. Après vos besoins, nettoyez-vous avec douceur à l'aide d'un papier hygiénique imbibé d'eau ou une lingette. En cas de démangeaisons, appliquez des compresses froides sur la zone pendant environ 10 minutes. En cas de caillot ou de descente de l'hémorroïde, il est primordial de prendre un bain de siège dans de l'eau chaude durant dix à quinze minutes sur une période allant de deux à trois jours. Dans le même ordre d'idées, optez pour le port de vêtements en coton et évitez les aliments pouvant irriter les muqueuses. Il s'agit du piment, l'alcool, du café. Par la même occasion, évitez de soulever des objets lourds, car ils augmentent la pression des veines.

Les causes de l'hémorroïde

La constipation constitue la principale cause, car elle entraîne des efforts de poussées répétées pour l'évacuation des selles. De plus, certains aliments peuvent favoriser l'apparition des crises hémorroïdaires notamment le café, le thé, les colas, les plats épicés.

Les symptômes de l'hémorroïde

Les personnes qui sont atteintes de cette pathologie présentent généralement des douleurs au niveau du rectum. La douleur est plus intense lorsque la position assise est adoptée. Au niveau de la zone anale, des gonflements ainsi que des démangeaisons ou des saignements peuvent être observés.

Le traitement adapté

L'hémorroïde qu'il soit interne ou externe se traite à partir de la chirurgie ou des médicaments. Les comprimés sont généralement utilisés pour atténuer la douleur et les démangeaisons. Il est donc conseillé d’utiliser des crèmes ou des suppositoires. En revanche, évitez de consommer de l'ibuprofène et de l'aspirine. De plus, n'utilisez pas des produits médicamenteux à l'hydrocortisone ou à la benzocaine sous plus d'une semaine. À moins que votre médecin ne vous en donne l'autorisation. Dans le cas d'une hémorroïde externe, l'une des interventions suivantes peut être envisagée. Il peut être question d'une ligature élastique, une coagulation ou une sclerothérapie. Par ailleurs, dans la mesure où les hémorroïdes sont grosses et ou les autres traitements n'ont pas été efficaces, il est possible de procéder à une hémorroïdectomie. En cas d'hémorroïde externe, l'intervention est effectuée 72 heures après l'arrivée des symptômes.