Les causes méconnues des hémorroïdes

mai 15, 2023

La sédentarité, le surpoids et une alimentation pauvre en fibres sont souvent liés à l'hémorroïde, une condition douloureuse affectant le rectum et l'anus. Néanmoins, ce malaise généralisé révèle des origines parfois ignorées par le grand public. Afin d'offrir un nouvel éclairage sur cette pathologie hémorroïdaire, cet article les détaille.

Le rôle du transit intestinal

Un transit intestinal régulier et fluide est crucial pour prévenir les hémorroïdes. En raison de la constipation persistante, le corps est obligé d'exercer une pression importante lors de la défécation, ce qui peut entraîner la dilatation des veines hémorroïdaires.

A lire en complément : Les causes des hémorroïdes : tout ce que vous devez savoir

Les aliments riches en fibres, comme les fruits, légumes et céréales complètes, facilitent le passage des selles, tandis que les aliments riches en épices et pauvres en fibres peuvent aggraver les symptômes. De même, maintenir un bon transit intestinal et éviter la constipation nécessitent une hydratation suffisante.

Boissons alcoolisées

A lire en complément : Hémorroïdes : Les causes, symptômes et traitements

Les conséquences de l'accouchement

Un facteur important de risque est l'accouchement. C'est parce que la pression exercée au travail peut provoquer une crise hémorroïdaire chez les femmes enceintes. Il est donc essentiel d'avoir un suivi médical régulier pendant et après la grossesse pour gérer et prévenir les complications.

accouchement

La sédentarité et le surpoids

Les hémorroïdes sont également causées par une position assise prolongée, qui est courante dans nos sociétés modernes. En effet, rester assis pendant une période prolongée accroît la pression sur les vaisseaux sanguins du rectum. L'activité physique régulière, même modérée, peut prévenir la constipation et améliorer la circulation sanguine.

Le surpoids peut également contribuer à l'apparition de cette maladie en augmentant la pression abdominale. Ainsi, maintenir un poids sain et éviter ces problèmes nécessite une alimentation équilibrée et une activité physique régulière.

obesity, fat, nutritionist

Les facteurs génétiques

La fréquence des crises hémorroïdaires peut également être causée par une certaine prédisposition génétique. Si vous avez des hémorroïdes internes ou externes dans votre famille, cela ne signifie pas nécessairement que vous en aurez, mais cela peut augmenter votre risque.

Facteurs de risque Prévention
Transit intestinal irrégulier Consommer des aliments riches en fibres, boire beaucoup d’eau
Accouchement Suivi médical régulier
Sédentarité Activité physique régulière
Surpoids Alimentation équilibrée, activité physique
Facteurs génétiques Consultation médicale régulière en cas de prédisposition familiale

L'importance d'une prise en charge médicale adéquate en cas de symptômes récurrents est soulignée par ces facteurs multiples et parfois ignorés. Un diagnostic précis et une prise en charge adaptée, qu'elle soit médicamenteuse, chirurgicale ou axée sur des traitements naturels comme les bains de siège ou l'homéopathie, peuvent être obtenus en consultant un proctologue.

La meilleure solution reste la prévention : une alimentation saine et riche en fibres, une hydratation adéquate, une activité physique régulière et des pauses fréquentes lorsqu'on est assis pendant de longues périodes peuvent réduire les risques.

Quelle est la place que vous accordez à la prévention dans votre vie quotidienne afin d'éviter l'apparition de troubles comme les hémorroïdes ?