Le traitement des hémorroïdes par la phytothérapie : une solution efficace ?

janvier 31, 2022

La phytothérapie est souvent employée dans les traitements contre les symptômes liés aux hémorroïdes. Beaucoup adoptent cette méthode pour diverses raisons. Toutefois, est-ce qu'effectivement, c’est une solution efficace ? Comment le traitement par la phytothérapie agit-il sur cette maladie ? Trouvez dans cet article des réponses à ces préoccupations.

Les avantages de la phytothérapie contre les hémorroïdes

L’hémorroïde est une maladie qui est causée par de nombreux facteurs. Cependant, grâce à la médecine naturelle, l’utilisation des plantes et de leurs extraits en fonction de leurs bienfaits permet de lutter efficacement contre cette affection. Ainsi pour guérir ou prévenir les symptômes liés à cette hantise le traitement avec certaines plantes devient une solution idéale à employer.

A voir aussi : Quand consulter pour des hémorroïdes ?

Prévenir naturellement la constipation

Le premier facteur qui serait à la base d’une hémorroïde est la constipation. Sur ce plan, l’alimentation permet de lutter contre cette cause. Il est donc recommandé de consommer plus de légumes. Par ailleurs, il est aussi possible de prévenir les constipations et guérir l’hémorroïde avec des plantes.

Soulager les hémorroïdes grâce à l’hamamélis

Certains éléments contenus dans cette plante de l’hamamélis permettent d’augmenter la résistance des vaisseaux sanguins. Ainsi, le traitement par voie orale de l’hamamélis lors des crises d’hémorroïdes est reconnu.

En parallèle : L'huile de coco : un bon allié pour lutter contre les hémorroïdes ?

Améliorer la circulation sanguine avec le fragon épineux

Cela peut se faire grâce aux propriétés thérapeutiques du petit-houx. Son traitement permet l’amélioration de la circulation sanguine et protège la paroi des vaisseaux sanguins. Il est utilisé sous forme de crème pour diminuer les sensations de brûlure.

Combattre l’inflammation

Contre l’inflammation, l’utilisation des plantes comme le gel d’aloès constitue un remède efficace au cours des crises hémorroïdaires.

Ramollir les selles

Pour rendre moins dures les selles, certaines graines sont connues pour leurs effets bénéfiques. Par conséquent, vous pouvez réduire les saignements causés par les hémorroïdes par traitement bio.

Protéger les vaisseaux sanguins

Certaines substances constituées dans l’écorce du marronnier d’Inde permettent de rendre plus résistants les vaisseaux sanguins. De plus, vous pouvez réduire l’inflammation en optant pour cet élément.

Guérir efficacement l’hémorroïde

Pour certains traitements par la phytothérapie, il est souvent appliqué les huiles essentielles. Si vous mélangez l’huile végétale de calophylle avec quelques gouttes d'huile essentielle de lentisque pistachier, vous pouvez soulager les hémorroïdes. Il suffit d’appliquer après la douche et après les selles pendant plusieurs jours pour faire disparaître complètement. Ce traitement est même utilisé durant la grossesse.

Les limites liées au traitement des hémorroïdes par la phytothérapie

Les traitements naturels ont souvent en commun le sens de traitement préventif ou de lenteur pour soulager les maladies. Ainsi, le traitement par la phytothérapie n’est pas toujours efficace dans certains cas. Il peut même y avoir de complication dans certains traitements avec les plantes.

Pour les cas graves

Les hémorroïdes peuvent accompagner les saignements lors du passage des selles. Par conséquent, lorsque vous remarquez du sang dans vos selles depuis longtemps ou chez les personnes âgées, vous devez consulter immédiatement un médecin. Vous pourrez ainsi déterminer si le saignement est réellement causé par des hémorroïdes ou s'il s'agit des symptômes d’une autre maladie.

Donc, il est important de demander l’avis de votre médecin dans certains cas à savoir : si vous souffrez d’hypertension artérielle, si vous avez des problèmes de foie. Pour ces derniers, vous devez rester à l’écart de certains traitements bio.

Aussi, si vous êtes sous traitement anticoagulant ou avez subi une intervention chirurgicale, ne prenez pas de plantes destinées à lutter contre les hémorroïdes. La raison est simple. Elles fluidifient le sang.

Pour les femmes enceintes

On reconnaît que de nombreux risques sont liés à l'utilisation des plantes pendant la grossesse. Par conséquent, le traitement contre les hémorroïdaires doit se limiter au ramollissement des selles et au soulagement topique de la douleur. Cependant, optez pour l’application de pommade sur la région anale.