Hémorroïdes internes : qu'est-ce que c'est ?

avril 19, 2022

Les hémorroïdes sont une affection relativement courante chez les hommes et les femmes, et qui touche environ une personne sur 20. Il faut distinguer deux formes pour cette maladie à savoir les hémorroïdes internes et celles, externes. Bien qu'elles puissent être très douloureuses, les maladies hémorroïdaires sont rarement graves et peuvent être traités avec des méthodes relativement simples. Le présent document va se concentrer sur les hémorroïdes internes et aborder les questions liées à leurs causes, leurs symptômes, ainsi que les différentes options de traitement.

Les hémorroïdes internes : de quoi s’agit-il concrètement ?

Les hémorroïdes, aussi appelée maladie hémorroïdaire, constituent une inflammation ou un gonflement des veines situées en bas de l'anus et du rectum. En cas d'étirement ou de dilation excessive des parois de ces petits vaisseaux, des irritations se produisent, occasionnant des crises douloureuses. Notez que les hémorroïdes internes apparaissent à l'intérieur du rectum, en haut du canal anal. Elles ne sont généralement pas visibles et ne causent pas de gêne. Cependant, elles peuvent saigner et sont la cause la plus fréquente du sang rouge vif observé lors des selles. Bien qu’elles favorisent grandement la continence, elles peuvent toutefois bloquer l'évacuation facile des selles en cas de grossissement.

A lire en complément : Traitement des hémorroïdes par ligature élastique

Parfois, la maladie hémorroïdaire peut être poussée hors de l'ouverture anale par un effort excessif. Cette tension se produire le plus souvent lors de l’expulsion des selles particulièrement dures. Cela peut aussi arriver lors d'un accouchement, du soulèvement d'objets lourds ou de la pratique de certaines activités sportives. Lorsque les hémorroïdes internes sortent de l'anus (prolapsus), elles peuvent provoquer une gêne considérable et saigner fréquemment.

Quels sont ses causes et symptômes ?

Les hémorroïdes internes se produisent lorsqu'une pression trop forte est exercée sur l'intestin inférieur, le rectum ou l'anus. Les causes les plus courantes sont la grossesse, l'obésité, les efforts réguliers pendant la défécation, la diarrhée ou la constipation et la position assise ou debout prolongée. Le risque d'hémorroïdes est également plus élevé si vous soulevez beaucoup de poids ou si vous suivez un régime pauvre en fibres.

A voir aussi : Crises hémorroïdes

Les hémorroïdes internes peuvent se manifester par des sensations de douleurs, de brûlure, de démangeaisons et/ou d’inconfort au niveau de la région anale. La douleur peut être particulièrement perceptible en position assise. Selon la localisation interne des hémorroïdes, vous pouvez sentir une bosse ou un renflement autour de l'anus. Cette grosseur peut sembler très tendre et molle lorsque vous l'essuyez.

Quelle est la différence entre l’hémorroïde interne et externe ?

Comme mentionné ci-dessus, les hémorroïdes internes sont situées dans l’anus ou dans la partie inférieure du rectum. C’est pour cette raison que les personnes concernées ne s'en aperçoivent pas assez vite. En général, ils découvrent qu'ils ont des hémorroïdes internes lorsqu'ils voient du sang autour des selles. Dans certains cas, ils peuvent également être avertis lorsque les hémorroïdes deviennent si grosses qu'elles sont éjectées (prolapsus) à l'extérieur de l'anus. À ce moment-là, il n’est généralement plus possible de les replacer à l’intérieur de ce dernier.

Contrairement aux hémorroïdes internes, celles externes sont plus évidentes. En effet, elles se manifestent souvent par un gonflement des vaisseaux sanguins ou par des bosses dures qui sont douloureuses. L’une des complications souvent observées à propos de cette maladie est la thrombose hémorroïdaire qui se manifeste par la formation de caillot.

Comment traiter un cas d’hémorroïde interne ?

La plupart des hémorroïdes peuvent être traitées avec des remèdes ‟maison” simples. Comme les hémorroïdes internes se trouvent à l'intérieur du corps, elles nécessitent souvent un traitement supplémentaire pour soulager les symptômes douloureux. Une procédure simple appelée ‟pose” peut être utilisée par un spécialiste en gastroentérologie pour aider à éliminer les hémorroïdes douloureuses. Pendant ladite procédure, le médecin utilise un instrument spécial pour examiner l'anus et le rectum.

Un instrument appelé ligature est ensuite utilisé pour fixer délicatement l'hémorroïde tandis qu'une bande élastique est placée autour des vaisseaux enflammés. La bande resserre les vaisseaux sanguins et arrête le flux sanguin, de sorte que les hémorroïdes finissent par mourir et tomber. En général, de nombreux jours sont requis pour la chute totale des hémorroïdes. Durant cette période, une certaine gêne peut être ressentie, qui s'atténue au fur et à mesure que l'anneau devient fonctionnel. Une anesthésie locale peut être appliquée au niveau du coussinet hémorroïdaire avant l'intervention pour que vous soyez à l'aise et détendu.