Comment concilier des hémorroïdes et le sport

janvier 31, 2022

La maladie hémorroïdaire est connue pour générer une inflammation de la zone rectale, accompagnée de douleurs. La personne affectée se retrouve logiquement dans l'incapacité de fournir de grands efforts physiques. Toutefois, certaines activités modérées sont praticables. Il reste également possible d'adopter une hygiène et des remèdes. Découvrez les conseils adaptés pour mieux concilier cette pathologie et le sport.

S'adonner aux activités sollicitant moins d'efforts physiques

Le sport est une solution convenable pour garder une condition physique optimale. Il reste généralement impraticable pour les personnes atteintes de crises d'hémorroïdes. Il s'agit en particulier des activités sportives nécessitant un usage soutenu des jambes ou des muscles du bas-ventre. Pour réussir à concilier ce mal avec le sport, il est recommandé d'opter pour des disciplines impliquant de fournir des efforts moindres. Parmi les activités pouvant se pratiquer en cas de pathologies hémorroïdaires se retrouvent :

Sujet a lire : Les huiles essentielles permettent elles de soigner les hémorroïdes ?

  • le yoga ;
  • la marche ;
  • la natation ;
  • les étirements.

Ces exercices apparaissent simples à faire. Mieux, elles aident à se relaxer mentalement afin d'oublier quelque peu les douleurs provoquées par la pathologie inflammatoire. Pendant vos séances sportives, vous devez éviter des mouvements susceptibles de compresser les muscles du bas ventre.

Privilégier une bonne hygiène générale

Adoptez une hygiène de vie correcte est efficace pour éviter d'autres complications au niveau de votre santé.

A lire en complément : Quelle est la durée moyenne d'une crise hémorroïde ?

L'hygiène de vie requise

Lors d'une crise liée aux hémorroïdes, le facteur causal à l'origine des douleurs est en partie la dilatation des vaisseaux sanguins présents autour du rectum. Ceci peut être accentué en cas d'hygiène inadaptée. Un mode de vie et une nutrition adéquate peuvent aider à associer soort et crise d'hémorroïdes. Cette hygiène peut vous aider à mieux adapter le sport avec les crises hémorroïdes. Pour supporter ces dernières, arrêtez la consommation des aliments pouvant provoquer la dilatation des vaisseaux hémorroïdes tels que les épices. Consommez moins de boissons excitantes est une règle indispensable à suivre. Privilégiez des aliments riches en fibres restent également indiqué pendant cette affection.

Une bonne hygiène locale de la zone rectale

Les douleurs générées par les pathologies hémorroïdaires ne facilitent pas aux individus touchés un bon nettoyage la région anale. Lorsque cette zone est mal lavée, des démangeaisons peuvent survenir. L'emploi de serviettes ou lingettes est approprié pour assurer la propreté de celle-ci.

Opter pour des traitements palliatifs adaptés

Lorsque les crises hémorroïdaires sont à un niveau avancé, tout sportif peut recourir à la médecine pour se tirer d'affaire.

Traitement ciblé de la partie douloureuse

Plusieurs médicaments possèdent la propriété de rétrécir les veines au niveau de l'anus et du rectum. Il s'agit entre-autres des suppositoires et baumes spécifiques. Ces palliatifs soulagent des douleurs et permettent de pratiquer vos activités sportives sans éprouver trop de gène. Il suffit de les appliquer en traitement journalier. Ils contiennent des anesthésiques locaux comme:

  • la benzicaïne ;
  • la quinizocaïne ;
  • la lidocaïne.

Les médicaments et pommades de ce type sont en vente libre. Toutefois, il est opportun de requérir l'expertise d'un praticien spécialiste des crises hémorroïdes.

Les traitements par voie orale

Il existe une autre manière d'améliorer l'état des veines au niveau de l'anus et du rectum. Fiez-vous aux médicaments intégrant des substances veinotoniques sur prescription d'un pharmacien. Pensez également aux remèdes 100% naturels fabriqués à base de marronniers d'inde. Vous pouvez aussi concocter une tisane avec les feuilles d'hamamélis. Le sujet affecté a la possibilité de faire le mélange des deux feuilles. Il s'agit d'un traitement naturel qui n'est associé à aucun effet secondaire. Il est prudent de s'informer sur les doses à prendre avant toute prise. Par ailleurs, sollicitez l'avis de votre médecin traitant si vous envisagez de combiner les traitements naturels avec les solutions de la médecine moderne.

Le traitement par intervention chirurgicale

Dans l'hypothèse où les palliatifs médicamenteux s'avèrent inefficaces, il est conseillé de faire recours à une intervention chururgicale. C'est un moyen de guérison rapide permettant une résolution définitive du problème. Il s'agit d'un traitement reposant sur l'ablation des hémorroïdes. Le temps de recouvrement à l'issue d'une opération des hémorroïdes est souvent long. Aussi, un repos complet du corps est requis pour une bonne récupération.