A quoi ressemble des hémorroïdes ?

avril 19, 2022

De toutes les maladies affectant les parties sensibles du corps, les hémorroïdes procurent le plus d’inconfort et de gêne. Elles se forment généralement au niveau de l’anus provocant ainsi des douleurs. Facile soignable, elle se traite même plus vite quand on l’identifie assez tôt. De ce fait, il faudrait d’abord savoir à quoi elles ressemblent. Découvrez, a quoi ressemble des hémorroïdes ?

Les hémorroïdes : qu’est-ce que c’est ?

Dès la naissance, chaque être humain possède des vaisseaux sanguins. Ceux situés au niveau anal portent spécialement le nom d’hémorroïde et contribuent au bon fonctionnement de l’organisme. Dans quel cas, peut-on parler « d’hémorroïde » ? En réalité, le terme « Hémorroïde » tel que vous le connaissez, est un abus de langage. Dans ce contexte, précisément, on parle de maladie d’hémorroïde ou maladie hémorroïdaire. Ce qui signifie, une maladie causée par les hémorroïdes.

A découvrir également : Que faire en cas d'hémorroïdes à répétition ?

À quoi ressemblent-elles ?

Les hémorroïdes sont des amas de veines qui constituent un réseau de vaisseaux sanguins.

Se présente sous forme de grappes

On peut les retrouver enroulés à l’intérieur de l’anus et du rectum. Elles se présentent sous forme de grappes de petites veines. Ces dernières sont souvent entremêlées, contrairement aux veines situées au niveau des jambes. Trois ou quatre grappes suffissent largement pour former des hémorroïdes. De façon précise, les hémorroïdes sont logées dans la partie supérieure du canal anal, à la sortie du rectum. Elles ont pour rôle de réguler les mouvements anaux en occurrence la fermeture du rectum. Autrement dire, au moment de faire la selle en exerçant des efforts de pousser, l'ensemble des veines qui constituent les hémorroïdes se réduisent considérablement pour permettre le passage des selles. La maladie d’hémorroïde intervient lorsque les hémorroïdes commencent par saigner, deviennent douloureuses et augmentent même de volume quelques fois.

A lire en complément : La vigne rouge : un traitement efficace pour les hémorroïdes ?

Une déformation des vaisseaux sanguins

En gros, il s’agit d’une déformation du réseau de vaisseaux sanguins qui conduit à des douleurs. Ces douleurs peuvent être soulagées en appliquant des soins maisons ou quelques médicaments. En revanche, elles deviennent plus complexes lorsque la douleur devient chronique et inconfortable. Dans ce cas, il est impératif d’utiliser à un traitement médical plus approprié. Cependant, avant même de prescrire un traitement, il est important de se renseigner sur la forme d'hémorroïde.

Les différentes formes d’hémorroïdes

Les hémorroïdes peuvent se former à l’extérieur comme à l’intérieur. Même si elles se forment à l’extérieur, elles deviennent uniquement visibles en cas de douleur ou de prise de volume.

Hémorroïde interne

Elles se forment à l’intérieur du canal anal, vers la partie base du rectum. Impossible donc de les apercevoir ce qui complique la tâche quand, il s’agit de les identifier. La seule façon de les identifier est de faire appel à un médecin. Le médecin examinera votre hémorroïde à l’aide d’un appareil médical appelé anuscope.

Hémorroïde externe

Ici, les hémorroïdes se forment à l’extérieur de l’anus. Vous pouvez donc facilement les identifier à la différence des hémorroïdes internes. Ces dernières prennent place souvent, autour de l’anus ou encore sous l’orifice rectal. Toutefois, il n’est pas évident de les percevoir à l’œil nu sauf en cas de complications ou de douleurs.

Les complications en cas d’hémorroïde

Certaines hémorroïdes peuvent causer un inconfort et des douleurs si intenses qu’on peut assister à la formation de caillot de sang. On parle de thrombose hémorroïdaire. Très douloureux, mais sans danger. Au bout d’une à deux semaines, les symptômes commencent à s’estomper en appliquant des laxatifs émollients et des analgésiques. Ce traitement a pour but de ramollir les selles.

On peut également assister à la formation d’une petite enflure inoffensive au niveau de l’anus appelée marisque. Noter que cette formation a lieu uniquement dans le cas d’hémorroïdes externes. Il existe également des situations extrêmes qui donnent lieu à une ulcération. C’est-à-dire une plaie qui s’étend avec le temps. Cela s’ensuit parfois par une perte considérable de sang causant ainsi une anémie.